packlink.fr fret-ferroviaire-un-nouveau-reglement-europeen : Transport logistique Blog

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2010

Fret ferroviaire : un nouveau règlement européen veut créer un réseau international compétitif

 

Transport ferroviaire

Fret ferroviaire : un nouveau règlement européen veut créer un réseau international compétitif

Par Anne Kerriou | wk-transport-logistique.fr |27/10/2010|
Augmenter le texte Diminuer le texte | Imprimer Imprimer Flux RSS Abonnement flux RSS | << Suivant >> 



Un vrai réseau de fret ferroviaire européen devrait naître du nouveau règlement paru au JO du 20 octobre 2010. Il prévoit de créer des corridors de fret internationaux, des guichets uniques pour les chargeurs, et de mieux coordonner les opérateurs.

Transport ferroviaire - Fret ferroviaire : un nouveau règlement européen veut créer un réseau international compétitif
Les guichets uniques doivent permettre de mieux satisfaire les besoins logistiques. © DR sep

 

L'ouverture à la concurrence du marché européen du fret ferroviaire a permis l’émergence de nouveaux opérateurs, mais à l’international, ce mode pâtit "d'un manque de coopération et de coordination volontaire entre les gestionnaires d'infrastructures, ce qui fait stagner la qualité des services", estime la Commission européenne.

Le nouveau règlement européen sur le fret ferroviaire qui entre en vigueur le 9 novembre 2010 veut donc créer "une infrastructure de qualité au niveau international". Il établit en annexe une liste de neuf corridors de fret ferroviaireinitiaux qui doivent permettre de relier les principales régions industrielles d'Europe, au plus tard le 10 novembre 2013 pour six d’entre eux, et le 10 novembre 2015 pour les trois autres.


Rapprocher les gestionnaires d'infrastructures

Le règlement prévoit également une coopération plus forte des gestionnaires d'infrastructure sur diverses questions opérationnelles, comme la coordination des investissements et des travaux, l'attribution des capacités et la gestion du trafic.

Les gestionnaires auront aussi l’obligation de mettre en place une structure de gouvernance appropriée pour chaque corridor. La Commission européenne veut ainsi améliorer les garanties "en matière de performances, de renforcement de la coopération avec les gestionnaires des terminaux, de centralisation de la publication des informations sur les conditions d'accès et d'accroissement des pouvoirs des org....

 

LIRE LA SUITE : http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/3...